Pub
logo croixdusud.info - Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie : île ou archipel?
Cook map

New Caledonia

C'est au Capitaine Cook que revient la dénomination officielle attribuée alors à la terre qu'il découvrit au cours de son second voyage, le 4 septembre 1774. Cook la nomma "New Caledonia" (carte ci-contre, NB le nord y est à droite).

La Nouvelle-Calédonie ainsi dénommée était uniquement la grande île montagneuse, que l'on a appelée ensuite "Grande Terre" et non l'archipel constitué par celle-ci et les autres îles avoisinantes. Lors de son séjour à Balade il nota que les indigènes n'avaient pu lui donner un nom pour désigner leur grande île. Cook découvrit ensuite au sud l'île Kunié qu'il distingua de sa "New Caledonia"en la nommant Île des Pins.

Les Iles Loyauté lui étaient inconnues. Elles ne figurent donc pas sur sa carte de 1874 ci-contre, sa route depuis l'archipel des New Hebrides (Vanuatu) passait au nord de celles-ci. Elles ne furent découverte que près de 20 ans plus tard par Raven.

 

L'ambiguïté

Jusqu'à 1853 l'appellation Nouvelle-Calédonie n'a désigné que la grande île découverte par Cook.

Avec la prise de possession en 1853 et l'établissement d'une colonie, le nom de Nouvelle-Calédonie fut étendu à l'ensemble de l'archipel constitué par la Grande Terre, les îles Loyauté, Kunié, les îles Belep, Matthew, Walpole et Hunter (carte de l'archipel et de sa Zone Economique ci-contre). Cet archipel a conservé le nom de Nouvelle-Calédonie au travers de ses nombreux statuts et malgré la revendication des indépendantistes qui désirent le nommer Kanaky. En fait l'archipel Calédonien contient tout ou partie de 4 archipels: Grande-Terre et îles la prolongeant au nord et au sud (Beleps, Kunié, etc.), îles Loyauté, îlots Chesterfield à l'ouest et prolongement sud de l'archipel du Vanuatu (Mathiew, Hunter).

Nouvelle Calédonie
Conséquence de cette extension de dénomination et faute de lui connaître un autre nom, l'île principale fut administrativement rebaptisée "Grande Terre". Cette appelation aurait aussi désignée ainsi par ses premiers habitants (ce que contredit le récit de Cook à Balade) ou par les habitants des îles.

Pour autant aucun habitant de cette grande île ne vous dira qu'il a fait "le tour de la Grande Terre" durant ses dernières vacances (sauf peut-être un fonctionnaire "zoreille"). Pour les Calédoniens on fait "le tour de la Calédonie" (depuis longtemps "Nouvelle" a été abandonné dans le langage populaire) et le tour cycliste de la Grande terre s'appelle "Le Tour de Calédonie". La Grande Terre reste donc la Nouvelle-Calédonie de Cook et la Nouvelle-Calédonie est pour pour les habitants de la Grande Terre une île plus qu'un archipel. Affectueusement ses habitants nomment aussi cette île "le Caillou". Quant aux habitants "des îles", ils se disent d'abord de Lifou, Ouvéa, Maré, Tiga, Kunié ou des Beleps.

La Nouvelle-Calédonie est donc dans les faits, sinon dans le langage administratif, île et archipel.

Reproduction partielle ou totale à des fins de publication et diffusion des contenus de ce site requierent l'autorisation de www.croixdusud.info