croixdusud.info Nouvelle-Calédonie

Roches ultrabasiques : péridotites et serpentinites

Dans les roches ultrabasiques on distingue les péridotites et les serpentinites.

Les plus connues des péridotites sont la harzburgite, roche formée d'olivine et de pyroxène (bronzite) souvent en gros cristaux. Elle constitue l'essentiel des massifs de Nouvelle-Calédonie. Une autre péridotite abondante est la dunite constituée presque uniquement d'olivine.

Les serpentines, ou plus correctement serpentinites, sont des roches de même composition chimique mais hydratées. La serpentinisation est une transformation des péridotites. L'hydratation et des conditions physiques particulières ont crée de nouveaux minéraux. Ce sont notamment l'antigorite, la vermiculite, le talc, l'actinote. Les péridotites de Nouvelle-Calédonie sont en général partiellement serpentinisées (formation d'antigorite remplaçant l'olivine). D'épaisses formations de serpentinite existent à la base des massifs. Les serpentinites forment aussi des sortes de grands filons dans les formations métamorphiques de la châine et du Nord.

La "serpentine" des "petits mineurs" est en fait une dunite modifiée par l'altération superficielle et souvent particulièrement riche en nickel. Le jargon devenant de plus en plus technique ce terme est maintenant à peu prés abandonné au profit des termes géologiques officiels.